Un trésor tombé du ciel ?

Feuilles mortesOui les feuilles mortes peuvent constituer un "trésor tombé du ciel" ! Avec l’automne qui revient, les feuilles mortes sont de retour. Si elles font le bonheur des enfants, elles ont plutôt tendance à agacer les plus grands et les services de voirie. Il n’empêche, elles méritent bien mieux que de finir avec les ordures. Les feuilles mortes n’ont pas forcément besoin d’être ramassées.

Lorsque c’est possible, on peut les laisser se dégrader là où elles tombent. Le sol et les arbres en profitent : la feuille va se décomposer naturellement et elle restituera au sol une partie de ses substances nutritives.

Comment valoriser cette richesse naturelle ? Voici quelques pistes et conseils...

Ne surtout pas les jeter !

Pour ceux qui jardinent, les feuilles mortes ne sont pas un déchet. Celui qui possède un petit jardin peut faire du compost. Après environ une année, on bénéficiera d’un terreau de bonne qualité aussi bien dans les plates-bandes qu’au potager. Consultez notre rubrique « Gérer ses déchets » pour apprendre plus d’astuces.
Egalement, pensez au paillage pour protéger votre jardin du froid. Pour protéger certaines cultures, on peut recourir aux feuilles mortes avec lesquelles on constituera une sorte de manteau d’hiver.

Et du point de vue juridique ?
Si les feuilles mortes tombent sur la parcelle d’un voisin, leur chute est considérée comme normale et n’implique pas l’obligation de les ramasser. Toutefois, s’il y en a beaucoup, on peut se proposer de les récupérer.
En revanche, il est interdit de les brûler à l’air libre dans son jardin. Au-delà des possibles troubles du voisinage comme des risques d’incendie, le brûlage des déchets verts va augmenter la pollution atmosphérique. De plus, ces polluants émis dans l’air peuvent nuire à la santé.

Retrouvez plus d’informations et de conseils pour donner une seconde vie à vos feuilles mortes sur www.rustica.fr

↓ Visitez les sites Internet de la Communauté de Communes du Val d'Essonne en cliquant sur les vignettes ci-dessous. ↓

ec2