pictoMyPocketTriRecto


Besoin de changer de bac ?

Utilisez

le formulaire

en ligne.

 

 


Vous déménagez 

ou changez de situation ?

Téléchargez le formulaire de déclaration

L'éco-conduite permet de limiter l'impact de vos déplacements sur l'environnement, de réduire votre consommation de carburant (par rapport à une conduite “nerveuse”), mais aussi de limiter les coûts d'entretien de votre véhicule.

En effet, il faut rappeler qu'une conduite souple ménage la mécanique et les pneumatiques du véhicule. Par ailleurs, l'éco-conduite réduit les risques d'accident de 10 à 15 % en moyenne.

Comment adopter l'"éco-conduite" ?

 

1. Vérifiez régulièrement l'état correct de votre véhicule.

Si ce dernier est mal entretenu, cela peut engendrer une surconsommation de carburant jusqu'à 25 % !

pression_pneu2. Jetez un coup d'œil sur la pression des pneus au moins tous les deux mois.

Les pneus sous gonflés entrainent une consommation supplémentaire inutile (un sous gonflage de 0,5 bar = 2,4 % de consommation supplémentaire).



3. Conduisez de manière souple.

Démarrez en douceur, anticipez vos gestes en privilégiant le frein moteur plutôt que la pédale de frein, notamment. Une conduite ´ sportive ª en ville peut augmenter la consommation de 40 % !


4. Coupez votre moteur si vous vous arr'tez plus de 20 secondes.

Le redémarrage du moteur consomme moins par rapport à un moteur qui tourne dans le vent pendant de longues secondes voire minutes.


5. Utilisez l'éco-comparateur de l'ADEME.

Celui-ci permet de mesurer l'impact environnemental des différents types de trajets et des modes de transport envisageables.

eco-comparateur

www.ademe.fr/eco-comparateur


6. Préférez le covoiturage chaque fois que vous le pouvez.

Pour aller à votre travail ou pour vous déplacer pour vos loisirs, c'est plus sympa !

www.covoiturage.essonne.fr, Carjob, Covoiturage.com, covoiturage-france.fr, AlloStop, ou encore Carstops


7. Réduisez votre vitesse. 10 km/h en moins sur l'autoroute.

Cela permet d'économiser jusqu'à 5 litres de carburant.


8. Utilisez les transports en commun, le vélo ou la marche à pied.

Ce n'est pas toujours possible, bien entendu, mais le réseau français de transport en commun notamment en ville est assez développé. Sur le territoire du Val d'Essonne, nous avons 16 lignes régulières, 24 circuits de transport scolaire et bien entendu le mobi'val avec 164 points d'arr't. Et puis le vélo ou la marche à pieds, c'est aussi bon pour nous-m'mes.

voiture_chargee9. Ne chargez pas trop votre véhicule.

Il faut compter 5 % de consommation de carburant en plus pour 100 kg de plus.



10. N'exagérez pas sur la climatisation.

Celle-ci peut engendrer une surconsommation de carburant des véhicules pouvant atteindre 25 % en ville.

↓ Visitez les sites Internet de la Communauté de Communes du Val d'Essonne en cliquant sur les vignettes ci-dessous. ↓