Le développement durable

 au quotidien...flecheDown

Video Pratic'
Avez-vous la fibre du tri ?


Astuces et bons conseils

Ce cinquième rapport sera publié en Janvier 2014, mais sonRésumé à l'intention des décideursest disponible pour servir de base aux éventuelles actions politiques menées sur le front climatique. Sur plusieurs points cette édition apparaît bien plus alarmante que la précédente version de 2007.

Températures

Le rapport du GIEC confirme les conclusions des rapports précédents et les renforce, notamment sur le réchauffement actuel, qui est lié à quasi 95 % aux activités humaines et à l'accumulation des gaz à effet de serre d'origine humaine. Concernant les perspectives de réchauffement futur, les modèles climatiques envisagés par les experts prévoient une élévation de température comprise entre 0,3 °C et 4,8 °C pour la période 2081-2100, si les émissions de gaz à effet de serre ne diminuent pas. Le risque le plus certain de ce réchauffement est celui de vagues de chaleur qui seront probablement plus longues et surtout plus fréquentes. Par ailleurs, il est prévu que les régions les plus humides de la planète recevront plus de pluie et les régions les plus sèches en recevront moins.

DiagnosticClimatGlaces

Selon le GIEC, neiges et glaces de toutes sortes se rétractent rapidement. La banquise arctique estivale a perdu, en surface, entre 9,4 % et 13,6 % depuis 1979. Les experts n'excluent pas qu'elle ait totalement disparu au milieu du siècle, dans le cas du scénario le plus noir. Les glaciers de montagne quant à eux ont perdu en moyenne environ 275 milliards de tonnes de glaces par an entre 1993 et 2009 et la couverture neigeuse de l'hémisphère nord a perdu en moyenne 11,7 % par décennie entre 1967 et 2012. L'Antarctique est soumis à une accélération comparable. C’est cette perte de glace qui contribue à faire monter les océans.

Niveau de la mer

Le réchauffement s'accompagnera aussi d'un relèvement du niveau de la mer qui, selon les émissions de gaz à effet de serre, peut se situer dans une fourchette de 25 cm à 1 mètre en fin de siècle. En 2007, le précédent rapport prévoyait une élévation moyenne du niveau de la mer comprise entre 18 cm et 59 cm d'ici à la fin du siècle. Désormais, cette estimation tient également compte des pertes de glace du Groenland et de l'Antarctique. Les simulations donnent donc des chiffres plus conséquents. Le rythme de hausse pourrait atteindre 0,8 cm à 1,6 cm par an au cours des deux dernières décennies du siècle. Entre 1901 et 2010, les océans se sont en moyenne élevés de 19 cm.

Ces évolutions entraîneraient ainsi d’autres changements plus difficiles à déterminer. Il s’agit par exemple des changements hydriques ou des impacts sur la végétation ou l'agriculture, ou encore sur la santé. Il y a une part de risques qui sont plus difficiles à préciser à l'échelle régionale, mais qui appellent malgré tout des politiques préventives dès maintenant. C’est pourquoi, pour la première fois, le GIEC évoque la question de la géo-ingénierie en cours de reflexion pour définir notamment des dispositifs de manipulation du climat (par exemple, la dispersion massive de particules dans la stratosphère pour refroidir le climat).

Pour plus d’informations, consultez la carte des impacts du réchauffement climatique et retrouvez les publications complètes du GIEC mises en ligne surhttp://www.developpement-durable.gouv.fr

Inscrivez-vous aux Assises européennes de la transition énergétique

Les 19e Assises européennes de la transition énergétique se dérouleront...

L'ADEME publie un Avis sur les énergies renouvelables et de récupération

L’ADEME publie ce jour un Avis ainsi qu’une fiche technique...

L'ADEME publie un Avis sur les énergies renouvelables et de récupération

Après un premier Appel à projets (AAP) lancé en 2015...

Les bonnes pratiques du chauffage au bois en quatre vidéos

L’ADEME, en partenariat avec la région Centre-Val de Loire, présente...

Une initiative mondiale pour des solutions efficientes

La COP23, qui s’est déroulée à Bonn en novembre dernier...

Secteur forestier : un appel à projets pour la recherche, le développement et l'innovation

L’ADEME participe à l’appel à projets ERA-NET « ForestValue –...

Infographie : « Le smartphone, une relation compliquée »

L’ADEME publie, en partenariat avec Qu’est-ce qu’on fait ?! et...

Retrouvez l'ADEME au salon « World Efficiency » 2017

L’ADEME sera présente au salon « World Efficiency », qui...

L'ADEME dévoile sa feuille de route pour la stratégie entreprises 2017-2022

L’ADEME consacre chaque année des moyens importants pour accompagner les...

Lancement de l'appel à initiatives citoyennes « Mon projet pour la planète »

L’ADEME, le ministère de la Transition écologique et solidaire et...

Rénovation énergétique du bâtiment : le gouvernement lance une concertation publique

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, et...

L’ADEME vous donne rendez-vous aux journées techniques Certificats d'économies d'énergie

L’ADEME organise les journées techniques Certificats d’économies d’énergie (CEE) les...

Déchets : l’Outre-mer mise sur l’économie circulaire

Fil rouge du Mag ADEME & VOUS n° 110, l’économie...

TPE & PME : faites des économies en réduisant votre gaspillage

L’ADEME et ses partenaires lancent l’opération « TPE & PME...

↓ Visitez les sites Internet de la Communauté de Communes du Val d'Essonne en cliquant sur les vignettes ci-dessous. ↓