Le développement durable

 au quotidien...flecheDown

Video Pratic'
Avez-vous la fibre du tri ?


Astuces et bons conseils

Points d'Apport Volontaire Textiles - Eco TLC
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !

Evolution de la tarification REOMi et du service de collecte OM en 2018

A partri du 1er janvier 2018, la tarification de votre REOMi et votre service de collecte des ordures ménagères évoluent.

Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !
Cliquez sur l'image pour en savoir plus !

Depuis le 1er janvier 2016, de nouvelles dispositions permettent aux restaurateurs de réduire et de valoriser leurs déchets.

L'obligation du tri sélectif, issue de la loi dite Grenelle 2 du 12 juillet 2010, est désormais obligatoire à partir de 10 tonnes de biodéchets par an, ce qui représente environ 240 repas par jour.

Tri sélectif et doggy bag les mesures anti déchets dans les restaurantsRestes d'assiette, épluchures de légumes, aliments périmés, etc., les biodéchets sont des déchets biodégradables d'origine végétale ou animale. Les restaurants sont tenus de mettre en place un tri à la source et une valorisation organique. Quant au recyclage, soit l'établissement dispose d'un composteur, soit il fait appel à un prestataire.

Des obligations spécifiques existent pour les huiles alimentaires.

Le non-respect de l'obligation de tri peut entraîner une peine de 75 000 € d'amende et 2 ans de prison.

Par ailleurs, fortement recommandé aux restaurateurs par l'Union des métiers et des Industries de l'hôtellerie (UMIH), sans être obligatoire, le « doggy bag » permet aux clients de repartir avec les restes de leur repas. L'organisation professionnelle suggère de proposer ce service et de l'inscrire sur la carte. Si les conseils de conservation des plats sont préconisés, le restaurateur ne peut pas être responsable des conditions dans lesquelles la partie emportée du repas sera ensuite conservée et consommée.

Retrouvez les informations relatives à la réduction, au tri et à la valorisation des déchets dans le guide pratique de l’Ademe et sur www.gourmetbag.fr

Programme d’investissements d’avenir : inscrivez-vous à la présentation des appels à projets

L’ADEME organise le 12 juillet une réunion de présentation des...

L'ADEME publie le guide « Le changement climatique en 10 questions »

À l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, l’ADEME...

Événements ADEME : inscrivez-vous au colloque « Climat 2050, vers un monde décarboné » et…

L’ADEME organise les 12 et 13 juin le colloque «...

Information importante : éco-centre de Ballancourt-sur-Essonne

L'éco-centre de Ballancourt enregistre un taux de fréquentaion important, et...

Mon projet pour la planète : les votes sont ouverts !

L’ADEME, le ministère de la Transition écologique et solidaire et...

Réseaux de chaleur solaire : inscrivez-vous à la formation ADEME

L’ADEME et ses partenaires proposent les 5 et 6 juin...

Guide ADEME : bien choisir ses produits d'entretien

L’ADEME présente ses conseils pour garder votre maison propre tout...

Dossier du mois M ta Terre — Les légumineuses, c’est quoi ?

Le nouveau dossier du mois M ta Terre présente les...

Limitation dépôt 4 tonnes dans les éco-centres

A partir du 2 avril 2018, le déoôt de déchets...

Le Mag ADEME & Vous n° 114 — Quelles perspectives pour l’écologie industrielle et territoriale…

Le Mag n° 114 fait le point sur l'Écologie industrielle...

Économie circulaire dans le bâtiment : la Fondation bâtiment énergie lance un appel à manifestation…

La Fondation bâtiment énergie lance un Appel à manifestation d’intérêt...

↓ Visitez les sites Internet de la Communauté de Communes du Val d'Essonne en cliquant sur les vignettes ci-dessous. ↓

ec2